Retour

Musée des Beaux Arts - Reims (51)

 

Un nouveau musée des Beaux-Arts à Reims en 2018

 

 

Nous venons de remporter, avec le cabinet d’architectes David Chipperfield, le concours pour la construction du nouveau musée des Beaux-Arts de la ville de Reims.


Le cabinet d’architectes David Chipperfield, fondé en 1985 par l’architecte éponyme possède des bureaux à Londres, Berlin, Milan et Shanghai.

Nous avons dû consacrer beaucoup d’énergie en amont pour le convaincre de postuler sur ce concours ainsi que sur le concours du Palais de Justice de Strasbourg car ce cabinet, bien que reconnu mondialement, n’a quasiment encore jamais travaillé en France.

 

 

 

Suite à notre persévérance, le cabinet David Chipperfield de Berlin a accepté de postuler avec OTE et OTELIO sur les concours du Palais de Justice de Strasbourg puis sur le Musée des Beaux-arts de Reims.

 

Nous avons accompagné les architectes de très près durant ces deux concours car ce cabinet découvrait les procédures et les habitudes françaises. Ce sont d’ailleurs les assistantes de la Direction d’OTE qui ont constitué les très lourds dossiers de candidature alors qu’ils sont d’ordinaire systématiquement bâtis par les agences d’architecture.

 

Le concours a ensuite évidemment été gagné grâce à la grande qualité architecturale du projet conçu par le cabinet David Chipperfield.

 

Le nouveau bâtiment, prévu d’être livré en 2018, remplacera l’ancien musée jugé trop petit et peu modulable, ne permettant d’exposer que 8% des 50.000 œuvres de la collection champenoise. Ce projet de construction et de déménagement qui nécessitera un investissement de 55 millions d’euros sera financé par la ville, associée à l’Etat et la région champenoise.

 

Le coût des travaux seuls est actuellement estimé à 35 millions d’euros.

 

Le nouveau musée se situera dans le quartier de Boulingrin, proche de la mairie, à la périphérie d’un grand espace vert, entre une porte gallo-romaine et un marché couvert moderne de 1927, classé monument historique. L’édifice, constitué de 3 nefs hautes de 38 m recouvertes de panneaux de marbre translucides et de panneaux de verre recyclé, pour une surface utile de plus de 11.000 m² repartie sur trois étages.

 

Le nouveau bâtiment offre un espace d’exposition à la luminosité unique, plus à même d’accueillir les visiteurs. En outre, une halle ouverte au public mettra en valeur les vestiges archéologiques du site, les futures fondations du musée se situent, en effet, sur les vestiges d’une porte médiévale datant du XIVe siècle. 

 

Nous voici lancés dans une belle aventure qui va durer quelques années !

 

images © David Chipperfield Architects

 

 


 

Lire la suite